Ihre Browserversion ist veraltet. Wir empfehlen, Ihren Browser auf die neueste Version zu aktualisieren.

 Articles:

 

Un tabou dans notre société qui prétend tout savoir...

Pourquoi?

Il ne faut pas que nous restions dans l‘ombre!

Pour moi, il est important de rendre de tels récits/livres plus populaire, car il y en a si peu!

Il y a beaucoup de livres sur des parents qui ont perdu une fille, un fils.

Souvent on entend:

Les parents perdent un fils, une fille: mais NOUS, nous ne perdons qu‘un frère, qu‘une soeur!

Changeons cela en partageant notre deuil, nos expériences!

Article de Sylvia Hamel: http://www.planete.qc.ca/sylviahamel/sylviahamel-1842011-186122.html

. . .

Dumeni a raison. Dans la littérature jeunesse que je connais, il y a peu ou pas de titre qui traite de la mort d’un frère ou d’une sœur. Je suis aussi très surprise de n’avoir rencontrés que quelques enfants ou adolescents endeuillés d’un frère ou d’une sœur. Même dans les médias, lorsqu’il y a mort d’enfant, on évoque à peine les autres enfants de la famille. Pourtant à Parent Étoile, nous aidons les enfants et les adolescents endeuillés; tout deuil confondu.

Pour l’enfant dont le frère ou la sœur est décédé avant sa naissance; il y a tout un travail à faire pour « garder » sa place. Il n’est pas le deuxième de la famille car le deuxième est décédé. Les parents veulent garder bien vivant le souvenir de cet enfant et c’est très bien ainsi. Par ailleurs, il faut « entendre » le petit frère né quelques années plus tard. Il a besoin d’être rassuré qu’il n’est pas un enfant de « remplacement ». Que sa naissance a toujours été pensée et souhaitée.

Dumeni écrit : Cette histoire est pour tous ceux qui comme moi, sont nés avec une ombre. Un silence. Un secret.
J’espère qu’ils peuvent, à travers cette histoire, sortir de l’ombre et courir vers le soleil. Vers la vie.

Ce livre est une découverte incroyable pour moi et je vous encourage à vous le procurer quelque soit l’âge de vos enfants. Ils auront un jour besoin de sortir de l’ombre…Ces frères, sœurs endeuillés ont un grand désir de sortir de leurs solitudes doublées du sentiment d’imposture qu’ils portent largement sur leurs épaules et dans leurs cœurs.